Conseils utiles pour développer le langage et la curiosité de votre enfant

Conseils utiles pour développer le langage et la curiosité de votre enfant

Profitez des moments du quotidien pour échanger avec votre enfant.

La lecture 

Il est important que votre enfant s’habitue à regarder et à se poser des questions sur ce qui est écrit.

  • Regardez et lisez avec lui les panneaux routiers, les enseignes des magasins, les panneaux publicitaires.
  • Expliquez-lui pourquoi vous regardez une carte routière ou une étiquette sur un produit.
  • Aidez-le à entretenir une correspondance avec de la famille ou des amis.
  • Consultez avec lui des recettes de cuisine.
  • Établissez avec lui vos listes de courses.
  • Montrez-lui l’intérêt d’un carnet d’adresses.
  • Lisez-lui souvent des histoires en conservant le texte exact et en acceptant de les lui raconter souvent.
  • Fréquentez avec lui des bibliothèques.
  • Offrez-lui des livres en lui apprenant qu’ils sont précieux et source de plaisir.
  • Aidez-le à repérer et à mémoriser certains mots.

Le graphisme, initiation à l’écriture

Vous renforcerez tous les apprentissages en faisant vivre à votre enfant des situations qui lui permettent de développer son adresse.

Apprenez-lui à attacher correctement ses boutons, ses lacets, les fermetures éclair même si cela va moins vite. Il peut aussi commencer à utiliser un couteau et couper sa viande, transporter des verres ou des assiettes sans les casser, mettre un CD dans le lecteur et le mettre en marche.

Mettez à sa disposition crayons et feutres et aménagez-lui un espace à lui : tableau de vénilia blanc dans la cuisine, un tableau noir dans sa chambre. Et laissez-le « écrire »… en lui faisant des modèles qu’il vous demandera probablement.

Le langage

Soyez à l’écoute de ce que l’enfant a appris à l’école. Faites-le réciter ses comptines, chanter les chansons. Parlez-lui : nommer, commentez, avec un langage normal, mais le plus riche possible.

Un enfant à qui l’on parle, comprend mieux et s’exprime mieux lui-même. Incitez-le, en l’interrogeant, mais surtout en répondant à ses questions au cours de situations variées. Faites-lui raconter des histoires, commenter des images ou des événements. Laissez-le manipuler des objets dans le jardin, dans la cuisine et en parler. Répondez le plus possible à ses questions même saugrenues.

Expliquez, redites sans cesse : il s’entraînera ainsi à savoir expliquer à son tour.

Repérage dans l’espace et le temps

Faites participer l’enfant  aux projets de famille : « Nous irons à la campagne dimanche, mais quel jour sommes-nous ? Combien de temps, nous reste-il ? ».

Ces questions simples fournissent  de nombreuses occasions pour apprendre les jours de la semaine. L’enfant adore regarder son album de photos de bébé. Ne le privez pas de ce désir, commentez-le avec lui, replacez les événements les uns par rapport aux autres. Parlez-lui de votre propre enfance, de celle de ses grands-parents : pour l’instant, cet aspect du temps restera flou pour lui. Mais petit à petit, il parviendra à l’ordonner.

Les mathématiques et la logique

Le nombre

Encore et toujours, les situations de la vie quotidienne apportent à l’enfant le plus grand nombre de connaissances : apprenez-lui à lire les chiffres de l’ascenseur, le numéro des immeubles. Ce sont autant de moyens de connaître les chiffres. Posez-lui de petits problèmes pratiques : « Va-t-il rester des yaourts lorsque toute la famille sera servie ? » Expliquez comment trouver la réponse s’il n’y est pas parvenu spontanément. Jouez en famille à des jeux de société et ….ne trichez pas !

La logique

Laisser l’enfant ranger : à cet âge, il accepte encore très bien et, en plus de bonnes habitudes, il va acquérir les mêmes compétences qu’en effectuant des classements à l’école. La perte de temps « pratique » sera largement compensée par la véritable activité intellectuelle qui est mise en jeu.

Demandez à l’enfant de justifier les relations qu’il établit entre les objets : elles semblent parfois surprenantes, mais devoir le dire permet une vraie prise de conscience.

La géométrie

L’enfant retrouve généralement les mêmes jeux de construction : offrez-lui des jeux de mosaïque, des puzzles à sa portée.

Pensez aussi à nommer les formes des objets de la vie courante : carreaux, toits, roues. L’enfant s’apercevra vite que beaucoup d’objets de son environnement correspond à de la géométrie.